Ce n'est pas le végétarisme qui fait évoluer !

« Vous avez un corps de matière, et bien évidemment il faut écouter ce qu'il vous dit. 

 

Etre végétarien est très bien si vous êtes en accord avec la conception que vous avez du végétarisme, mais si vous l'êtes et que votre corps réclame de la viande, vous n'êtes plus en accord avec lui.

Nous allons vous dire ceci :

Il y a une croyance, qui à notre avis n'est pas correcte, qui consiste à affirmer qu'à partir du moment où un être est végétarien il évolue beaucoup plus  !

Ce n'est pas l'alimentation qui fait évoluer spirituellement un être ! Bien sûr, fumer, boire baucoup trop ou manger une nourriture qui perturbe son corps freine son évolution.

Ecoutez votre corps et faites en fonction de ce que vous ressentez ! Vous ne devez pas être végétarien pour "être dans la bonne ligne", pour aller dans le bon sens ! 

Vous absorbez de la nourriture, mais vous ne vous rendez pas compte que la nourriture actuelle (les légumes, les fruits, le poisson ou la viande) est extrêmement polluée, ne serait-ce que par les retombées dede la pollution de l'atmosphère et de tout ce qui est épandu dans le ciel.

Vous avez la capacité de tout transcender ! 

Si les êtres qui vivaient il y a cent ans mangeaient la nourriture actuelle, ils seraient très malades, parfois même empoisonnés, parce qu'elle contient beaucoup de produits chimiques tels que les engrais, les pesticides, etc. Cependant votre corps a le pouvoir considérable de transcender tout ce qui est nocif pour lui, sauf bien évidemment si vous ne lui en laissez pas le temps.

Que chacun fasse avec sa conscience ! Nous tenons à vous dire ceci : ce n'est pas parce que vous serez végétarien ou végétalien, que vous vous priverez de sucre ou d'autres choses que vous serez plus évolué ! L'évolution passe tout simplement par l'Amour et la conscience de ce que vous êtes.

Soyez dans la modération au niveau alimentaire, c'est ce qui est important ! Laissez le temps à votre corps non seulement de digérer ce que vous lui donnez, mais de le transformer et d'éliminer ce qui n'est pas correct et valable pour lui. Si vous lui donnez trop de nourriture, il n'a ni le temps ni la capacité d'éliminer ce qui est nocif pour lui ! Mangez avec modération, essayez d'absorber la nourriture la plus saine possible si vous en avez la possibilité. 

Surtout, frustrez pas votre corps parce que vous pensez que c'est bien pour lui et pour vous !" 

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
  • qu'il ne soit pas coupé
  • qu'il n'y ait aucune modification de contenu
  • que vous fassiez référence à  notre site  http://ducielalaterre.org
  • que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu
Retour à l'accueil